Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 novembre 2010

La course du Guépard

Ce sont sans doute les plus belles images que j'aie pu voir dans un documentaire animalier.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Zapper | Lien | Commenter (0) | |

27 novembre 2010

Jeanine ou Tania?

tania.jpgUne étude réalisée par Smardate Lab auprès de 17628 femmes membres du site de recontre Smardate fait un constat étonnant: les femmes ayant un prénom se terminant en "A" ont une grande probabilité d'avoir plus de partenaires sexuels au cours de leur vie que les autres.

Selon cette étude, toutes les femmes ont en moyenne 4,4 partenaires au cours de leur vie. Or les Laura en ont en moyenne 9,7, les Tania 9,6 et les Thérèse ou les Françoise ont en moyenne 1,1 et 1,2 amants.
Entre Laëtitia Casta (à gauche) et Gisèle Casta (à droite)
notre subconscient nous pousse irrémédiablement à être
plus attiré par la personne dont le prénom se termine en "A"

Les auteurs de cette étude précisent bien que les prénoms en "A" sont très à la mode depuis une vingtaine d'années, et que femmes de notre génération ont une sexualité plus libérée que leurs grand-mères qui portent un prénom plus ancien... pourtant aujourd'hui, même les femmes qui ont les prénoms les plus portés comme Marie, Nathalie et Isabelle, n'ont pas autant la cote que les Tania, Lola, Lydia, etc... et sur Smartdate, les femmes dont le prénom finit en "A" reçoivent davantage de messages que les autres: en moyenne 46,1 messages par semaine alors que la moyenne générale est à 35,8.

Smartdate pense que la sonorité exotique des prénoms en "A" attire davantage les hommes.

Voyons un peu l'évolution des prénoms les plus donnés depuis 1 siècle...

Top 10: prénoms filles en 1909-1910

  • 1. Marie
  • 2. Jeanne
  • 3. Madeleine
  • 4. Marcelle
  • 5. Suzanne
  • 6. Yvonne
  • 7. Marguerite
  • 8. Renee
  • 9. Germaine
  • 10. Paulette

Top 10: prénoms filles en 2009-2010

  • 1. Emma
  • 2. Clara
  • 3. Lea
  • 4. Manon
  • 5. Lola
  • 6. Camille
  • 7. Lisa
  • 8. Julie
  • 9. Sarah
  • 10. Eva

Si l'industrie du latex n'a pas de souci à se faire, le problème de la surpopulation dans le monde ne va pas se résoudre de sitôt !

Écrit par Le Tatou Terrien dans Apprendre | Lien | Commenter (0) | |

26 novembre 2010

Web n.0

web0.jpgLe Web évolue à une vitesse surprenante. Dur parfois de le suivre mais ne craignez rien, Le Tatou Terrien est là et veille au grain. Je vais vous vulgariser tout ça en 2 coups de cuiller à pot moi z'allez voir ça va pas trainer.

Car il faut que vous lisiez ça, il faut que vous sachiez et que vous compreniez. Car y a fort à parier que dans quelques décennies nous vivrons en pleine science-fiction. Comment le Web s'est-il développé jusqu'à aujourd'hui? Comment va-t-il évoluer et vers quoi allons nous? Rapide tour d'horizon...

Si vous avez la flemme de lire l'article, en entier je vous conseille au moins le visionnage des interventions (vraiment passionnantes!) de Joël de Rosnay.

WEB 0.0

Historiquement les premières recherches dans le domaine des réseaux informatiques datent des années 1940 dans le secteur de l'armée et la défense. Il s'agissait de créer un réseau d'informations capable de résister à une attaque armée, ce qui a consisté à relier entre eux des ordinateurs qui partageaient et dupliquaient ces informations. Les premiers réseaux informatiques sont mis en place à titre expérimental (projet ARPANET) dans plusieurs universités américaines en 1969-1972. Succès immédiat qui a mené progressivement jusqu'en 1990 à la naissance de l'INTERNET, grâce également au développement des premiers appareils électroniques et informatiques grand public et des premiers systèmes informatiques.

Problématiques: financières et techniques pour étendre ces réseaux / sécurité des données publiques.

Technologies: Premiers PC ("Personnal Computers"), UNIX/MacOS/Windows, Téléphone, Minitel, Pagers...

WEB 1.0

Le Web 1.0 tel que la plupart d'entre nous l'on connu est le Web des débuts, dans les années 1990, lorsque les réseaux informatiques se sont étendus au grand public via notre ligne téléphonique (Modem, puis ADSL). Le Web 1.0 se basait alors sur un modèle simple client/serveur: des pages statiques (textes + images) reliées entre elles par un système de liens hypertexte étaient hébergées sur des serveurs. On demandait une information, on avait une réponse, point. Ce système existe toujours mais s'est énormément enrichi.

Problématiques: financières et techniques pour développer le réseau / sécurité des données publiques.

Technologies: Clients, Serveurs, TCP/IP, HTTP, HTML...

WEB 2.0

Cette appellation est née en 2003 et est en pleine explosion aujourd'hui. Ce Web est né avec l'ADSL (connexion à haut débit) et l'apparition des pages dynamiques (un contenu personnalisé s'affiche en fonction des critères définis par l'utilisateur). Le développement des techniques du Web 2.0 permettent aujourd'hui aux Internautes de s'approprier le Web, de publier et d'échanger librement leurs informations en ajoutant ainsi au réseau Internet une dimension d'abord interactive ("J'interagis avec les pages que j'ai sous les yeux") mais aussi sociale ("J'interagis et je communique avec les autres Internautes grace à ces pages").

Une explosion/multiplication également des contenus, puisque chacun aujourd'hui est en mesure de créer son propre espace sur le Net. Nous sommes aujourd'hui en plein dedans et cela évolue encore, bien qu'ayant déjà un bon pied dans le Web 3.0.

Problématiques: validité des informations diffusées / confidentialité des informations personnelles.

Technologies: XHTML, PHP, CMS, Tchats, Flux RSS, Forums, Blogs, Réseaux Sociaux...

WEB 3.0

Ce Web en est encore à ses débuts, mais il évolue rapidement. C'est le Web "Sémantique", "Intelligent" et "Embarqué" qui émerge des besoins croissants des utilisateurs en termes d'accessibilité et de mobilité: on veut être connecté partout, joignable à tout moment et recevoir des informations issues du Web sur notre environnement. Comme un assistant personnel qui connaîtrait nos goûts et répondrait directement à notre question sans que nous ayons à chercher plus loin.

Le Web 3.0 permettra donc d'analyser le contexte de la demande -lieu, date, goûts de l'utilisateur- afin de donner une réponse en lien direct avec l'instant présent. Par exemple, à la question « où puis-je déjeuner et que vais-je manger?», le Web 3.0 pourra nous proposer le restaurant le plus approprié et le menu qui nous convient en fonction de nos goûts, de nos habitudes et de l'endroit où nous nous trouvons. Forcément le Web 3.0 se devra d'être accessible de partout, embarqué et mobile. Nous avons déjà chez nous ou sur nous ces appareils connectés au Web. Il est même facile d'imaginer que dans un futur assez proche, nous effectureons nos recherches sans clavier, en parlant simplement à  notre appareil.

Problématiques: besoin croissant de nouveaux langages de développement et de nouvelles technologies pour développer ces outils / confidentialité des informations personnelles / respect de la vie privée des utilisateurs.

Technologies: Wifi, Bluetooth, Bornes, Portables, Netbooks, PDAs, Tablet PCs, Smartphones, GPS, Domotique...

----- Joël de Rosnay: du Web 1.0 au Web 4.0 -----

WEB 4.0

Egalement appelé "Web Symbiotique", "Symbionet" ou "Cloud Computing", le Web 4.0 est la mise en commun des ressources et le partage des données entre tous les utilisateurs, individus comme entreprises/organismes privés ou publics. Des puces électroniques dans nos équipements (vêtements, voitures, assistants personnels...) communiqueront via satellite sur le "Cloud" avec afin de donner de l'information ou nous en apporter. On n'est plus SUR le Web mais DANS le Web.

Prenons quelques exemples. Dans le meilleur des cas nous pourrons afficher directement des informations issues du Net sur l'écran de notre téléphone en braquant son viseur sur un monument ou un restaurant. On appelle cela la "réalité augmentée". Plutôt sympa à priori. Ou encore être géolocalisés à tout moment si nous sommes perdus en haute montagne grâce à la puce qui communiquera avec l'organisme adéquat via le "Cloud" par satellite. Mais dans le pire des scénarios, des groupes commerciaux seront par exemple en mesure technique de cerner nos besoins à un instant T et pourquoi pas afficher des pubs ciblées spécialement pour nous directement sur notre téloche, sur l'écran publicitaire devant lequel on passe dans la rue, dans le métro, au restaurant.

Problématiques: respect de la vie privée des utilisateurs / piratage des données du "Cloud" / nécessité d'une prise de conscience globale de ces risques par tous les acteurs, ainsi que l'établissement de "règles du jeu" strictes

Technologies: Nanotechnologies, Puces, Satellites...

----- Joël de Rosnay: le Web 4.0 -----

WEB 5.0

Sur-couche technologique du Web 4.0, les nanopuces seront directement branchées sur nos organismes, sur nos neurones et pourront ainsi agir directement sur notre corps (INPUT) ou lui obéir (OUTPUT). La Science qui étudie cette interaction a un nom: la Cybernétique, ou la symbiose homme-machine. Pour simplifier: les machines "deviennent" humaines (Intelligence Artificielle) et les humains "deviennent" machines (Cyborgs), mais à la différence près avec les films de science-fiction connus que ces machines et humains seront constamment interconnectés, et donc leurs décisions et leurs actions  pourront être concertées et synchronisées. On en est bien loin, et c'est encore de la science-fiction mais la recherche dans ce domaine débute actuellement: une puce a déjà été greffée avec succès sur le système nerveux d'un rat, qui a alors pu être piloté par une télécommande. Je sais pas vous, mais moi ça me donne déjà quelques frissons dans le dos.

OUTPUT= l'information va de notre corps vers les machines. Exemples: par la pensée ou par des gestes, je pilote une machine (un ordinateur, un robot) à distance / je recherche de l'information sur le "Cloud" et elle vient s'afficher sur mon PDA / je conduis ma voiture en mode "mains libres" / je sauvegarde l'intégralité de mes souvenirs dans une base de données sur le "Cloud" pour qu'ils puissent un jour être visionnés par mes arrière-arrière-arrière petits enfants.

INPUT= l'information va des machines vers notre corps. Exemples: une Webcam reliée à une puce directement greffée sur le nerf optique d'une personne aveugle lui permet de voir / le livre que je souhaite lire arrive directement du "Cloud" dans ma pensée / mon balladeur mp3 envoie ma musique directement dans mon oreille interne, plus besoin de casque / je connecte mes cordes vocales sur un serveur-interprète pour pouvoir parler instantanément une autre langue.

Que se passerait-t-il si un jour cela existe et si un pirate informatique trouve le moyen de balancer des OUTPUTS et de les faire parvenir en INPUTS sur la puce d'une autre personne?.

Problématiques: émergence d'une "conscience collective"? / perte de notre humanité ?

Technologies: Nanotechnologies, Biotechnologies, Biotique, Robots, Droïdes, Cyborgs...

----- Joël de Rosnay: du Web 4.0 au Web 5.0 -----


Écrit par Le Tatou Terrien dans Cliquer | Lien | Commenter (0) | |

24 novembre 2010

Hibernation

Nous y voici, on est seulement à 1 mois de l'Hiver mais tout le monde se plaint déjà du froid.

Moi j'aime bien.

hibernation.jpg

Entrer ou sortir d'un lit bien chaud. Partir le matin tôt dans le froid. Boire du café seul devant sa fenêtre ou avec ses collègues. Porter des gros pulls. Des grosses chaussettes et des grosses chaussures.  Ressortir les écharpes. Regarder la neige tomber. La piétiner. Serrer la main aux garçons avec les doigts gelés. Faire la bise aux filles avec les joues gelées. Rentrer chez soi la goutte au nez. Fermer la porte. Réchauffer ses mains. Trainasser en survet le dimanche. Se faire un film sous la couette. Trainer sur le Net. Bloguer. Prendre un long bain bien chaud. Ecouter Pink Floyd. Boire de la soupe, une tisane, un chocolat chaud. Habiller chaudement ses enfants. Cuisiner. Faire des crêpes. Sortir acheter du pain ou des clopes. Passer devant les commerces illuminés et les bars tamisés...

Vivre sur soi et les siens. Vivre pour soi et les siens. Hiberner.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Vivre | Lien | Commenter (0) | |

22 novembre 2010

L4x4tif Urbain

4x43.jpg Bon bah voilà, un coup de grogne bien primaire contre les 4x4...

Enfin surtout les possesseurs de 4x4.

Mais pas tous évidemment, pas ceux qui habitent la campagne ou la montagne, qui en ont besoin pour leur travail, qui en font une utilisation rationnelle. Ceux-là sont certainement trop respectueux de leurs concitoyens et du monde qui les entoure pour oser fourrer leurs essieux dans nos centres-ville, et je les en remercie.

Je parle des autres, des 99% d'autres qui ont acheté un 4x4 vers 2000-2005 parce que la pub leur a dit que c'était "super bien et super la classe". Les colons de la route. Les amateurs du Safari urbain. Ceux qui ont acheté leur bétaillère pour rouler en ville, pour frimer en ville. Ceux qui, dans leur petite vie étriquée, se sentent obligés de marcher sur la gueule des autres pour avoir l'impression d'exister.

Vous les connaissez, vous les croisez tous les jours.

Cédons un peu à la caricature facile voulez-vous? Parmi les plus hauts en couleurs il y a donc:

- la grosse bourgeoise qui va chercher sa tripotée de gosses à l'école ou au cathé, les cheveux tirés à 4 épingles, le sourire crispé et le foulard serré à mort.

- le beau(f)-gosse ultra huilé, frit dans sa graisse, la musique à donf et les lunettes pare-soleil. Il arpente les boulevards dans son corbillard chromé en reluquant les filles.

- la petite famille dégoulinante de bonheur, bien rangés, déjà vieux, les vacances à la Baule, leurs gosses n'ont pas le droit de mettre leurs pieds sur les sièges.

- le patron (de bar, de boîte, de resto) tout en cuir, vitres teintées, prisonnier de son fric, une main sur le portable et l'autre sur l'appel de phares.

Moi qui ai des enfants, qui habite en ville, qui roule exclusivement à vélo, vous comprendrez facilement l'agression que je subis au quotidien. M'enfin les gens, il faut être taré ou sacrément neuneu pour acheter un 4x4 à usage exclusivement urbain! Vous pourrez dire ce que vous voudrez, les chiffres et les faits sont là. Ces véhicules parfois équipés de pare-buffles (sisi! des pare-buffles, vous avez bien lu... et pourquoi pas des tourelles avec mitrailleuses ou des jantes avec des lames comme dans Mad Max, pendant qu'on y est?) qui fleurissent dans nos centre-villes consomment énormément, polluent énormément, accentuent le problème du stationnement -donc des infractions- et représentent un danger constant pour les autres: piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées, veaux, vaches, cochons, couvées.

Je ne crois pas qu'il faille attendre une prise de conscience de la part des sinistres bovins qui ont acheté un 4x4 pour un usage exclusif en ville pour la simple raison que ces con-sommateurs n'ayant déjà pas montré le moindre signe de jugeotte et de maturité lorsqu'ils se sont lançés dans l'achat de leur char d'assaut, s'ils continuent de rouler en ville avec c'est qu'ils n'en ont toujours pas davantage.

Mais les chiffres parlent, les consciences s'éveillent. Les désastres engendrés par ces "objets de rêve" se font jour. Les ventes de 4x4 baissent, les gens revendent leurs 4x4. Mais le combat n'est pas terminé, un village (malheureusement encore trop grand) d'irréductibles couillons résiste encore et toujours à l'envahisseur...

Peut-être faudra-t-il attendre que leurs enfants et petits enfants vivent sous assistance respiratoire ou meurent écrasés pour que le déclic se fasse?

4x42.jpg

QUELQUES CHIFFRES ET DONNEES:

  • De 20 à 30% de pollution (=émissions de CO2) en plus pour les 4x4, à moteur égal (http://www.moteurnature.com/actu/2007/4x4-surpollution-co2.php)
  • ADEME: En ville, ces véhicules tout-terrain consomment 33% de carburant de plus qu'un véhicule classique. En 2006, de tous les types de voiture (berline, monospace, break, etc.), les 4x4 sont les plus gros émetteurs de CO2 avec en moyenne, 217g de CO2 par km (la moyenne tous véhicules confondus étant de 153g  de CO2 par km). 
  • Les filtres à particules arrêtent les gaz toxiques (SO2, NOx, CO, COV) mais pas ou peu le CO2 qui est le principal gaz à effet de serre. Les constructeurs jouent sur la confusion avec ces filtres pour donner bonne conscience aux acheteurs.
  • Les écologistes français ont décerné récemment au siège parisien du constructeur Mercedes-Benz sur les Champs-Élysées le prix du véhicule le plus polluant au 4X4 G500 Cabriolet du constructeur. Dix-huit autres véhicules très polluants ont été mis à l'index, dont plusieurs 4X4: Land Rover Discovery, Land Cruiser de Toyota, Grand Cherokee de Jeep, Range Rover de Land Rover, Touareg de Volkswagen...
  • La plupart des crash-tests sont accablants: http://www.web4x4.org/report/euroncap.htm
  • En cas de collision à vitesse élevée, un véhicule surélevé a 3x plus de chances de se retourner du fait que son centre de gravité se situe plus haut.
  • Un véhicule surélevé de type 4x4 ne permet pas de voir la proximité immédiate d'un enfant de moins de 5 ans. Les accidents piétons-4x4 sont beaucoup plus dangereux car le point d'impact en cas de collision se situe plus haut, et la personne heurtée est "avalée" SOUS la voiture. Dans la plupart des cas, ces collisions entrainent la mort.

LES FAUX-ARGUMENTS DES POSSESSEURS DE 4x4:

  • "Un 4x4 neuf n'est pas plus polluant qu'une voiture de 5 ans, et ne pollue pas plus qu'une Ferrari ou une Porsche et certaines grosses berlines"

C'est tout à fait vrai. Et alors??? C'est déplacer le problème car le seul fait qu'un véhicule soit très polluant devrait suffir à s'interroger sur son utilisation, non? Cela ne veut pas dire qu'il faut tolérer l'utilisation irrationnelle des 4x4, mais plutôt élargir le débat à d'autres types de véhicules.

  • "Les 4x4 ne représentent environ que 12% du parc automobile français"

12%=quasiment 1 véhicule sur 8, c'est énorme, en tout cas c'est largement plus que la proportion de personnes qui ont un réel besoin de voitures à 4 roues motrices.

  • "Chacun a la liberté de rouler où il veut et comme il veut"

Absolument pas. La route et la ville sont des espaces PUBLICS et par conséquent ils sont soumis à des règles et il faut les partager. Bien sûr, on pourrait dire que chacun a la "liberté" de ne pas respecter ses voisins ou l'environnement... mais il n'y a pas de "liberté" au sens propre quand cette liberté s'exerce au détriment de celle des autres. Ignorer cela est incivique, anticitoyen et irresponsable.

PS: Côté grands espaces, si vous espériez grimper des dunes, déchantez! Vous regardez (ou écoutez) trop la télé.: une loi de 1991 interdit a tout véhicule à moteur de sortir des voies balisées dédiées à la circulation. Interdit donc le Safari à travers champs et la virée sur la plage les roues dans l'eau. Les pubs pour 4x4 jouent sur cette image de "Liberté" mais n'oubliez pas que ce qui intéresse avant tout les concessionnaires, c'est vendre et gagner du pognon.

  • "La mode en ville maintenant c'est de construire des trottoirs de 20cm de haut, des bittes en métal qui abiment les pare-chocs lors des manoeuvres, des ralentisseurs infranchissables... autant opter pour un véhicule qui pourra franchir sans encombres tous ces obstacles du quotidien"

Accrochez-vous bien à votre siège, je vais faire une révélation des plus étonnantes: ces "obstacles du quotidien" sont fait pour protéger les personnes ! Se garer sur un trottoir ou une voie de vélo (j'en sais quelquechose) est très dangereux car cela oblige piétons et cyclistes à faire un détour et passer sur la route. Il n'y a pas que les 4x4 et berlines qui stationnent sur les trottoirs, mais leur présence dans les centre-villes accentue grandement le problème du stationnement et de la sécurité.

  • "Dans un 4x4 on est en sécurité"

Absolument faux. C'est encore un argument purement publicitaire. Dans un 4x4 on a bien un sentiment de sécurité du fait qu'il soit surélevé, mais justement cette surélévation rend le véhicule beaucoup plus dangereux pour ses occupants comme pour les personnes (piétons, autos, motos, vélos) en face. "La sécurité" au sens large, c'est aussi celle des autres !

QUELQUES LIENS:

4x41.jpg

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |