Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18 janvier 2011

Euros Dans les Foufouilles (EDF)

EDF nous prend vraiment pour des gros cons-tribuables.

Si vous regardez en détail votre facture EDF, ce que bien sûr tout le monde fait consciencieusement (ben quoi qu'est-ce que j'ai dit???) vous verrez tout de suite 2-3 petites choses qui devraient attirer votre attention:

  • Taxes Locales (= de 8 à 12% de la facture totale)

Il s'agit d'une perception des communes et des départements pour l'entretien de leurs équipements. Pour les communes, le taux est de 4 à 8%, pour les départements de 2 à 4%, appliqués sur la base de 80 % du montant total hors taxes de la consommation et de l’abonnement. Or les réseaux électriques sont la propriété des communes et non des départements, il est donc anormal que ceux-ci perçoivent une quelconque somme. De plus, les communes utilisent en moyenne 30% de cette taxe pour les équipements électriques, le reste servant à leurs propres dépenses de fonctionnement... Combien d'entre-vous ont-ils déjà été contactés par EDF au sujet de travaux visant à améliorer la qualité de leur ligne? Généralement quand ils appellent c'est plutôt pour relever les compteurs, et que votre ligne électrique soit neuve ou vétuste c'est le même tarif.

  • TVA (= environ 18% de la facture totale)

Sur la facture le détail n'apparaît pas, mais la TVA appliquée sur la Taxe Locale à l'Electricite (TLE) est de 5,5% sur la TLE-consommation et de 19,6% sur TLE-abonnement. Or suivant le code Général des Impôts et selon la Direction de la législation fiscale, la TLE-abonnement devrait être également au taux de 5,5%. EDF applique ce taux de 19,6% sur nos factures en toute illégalité depuis 1999. Au passage et pour la beauté de la chose, notons que quelque-soit le taux il s'agit d'une taxe appliquée sur une taxe.

  • Autres prestations (=environ 5% de la facture totale)

C'est une contribution au service public d'électricité. Celle-ci va à EDF afin de lui permettre de financer les frais d'acheminement de l'électricité et de racheter à des particuliers ou à sociétés tierces l'électricité provenant d'autres sources comme notamment celle produite par le solaire. C'est donc une taxe de plus qui nous sert à aider EDF à acheter l'électricité... qu'il va nous vendre !

edf.jpg

Le trop-perçu reçu chaque année par EDF est d'environ 40M d'Euros depuis 1999, année ou la TVA et la TLE sur l'abonnement ont été modifiés sur nos factures. Cela représentait avec 27M d'abonnés, près de 280M d'euros. Je n'ai pas le chiffre 2010, navré, mais à la date d'aujourd'hui on devrait très facilement pouvoir tabler sur plus de 440M d'euros, le nombre d'abonnés ayant augmenté.

Le sénateur mosellan Jean-Louis Masson a adressé le 9 mars 2007 au Sénat une question écrite à Thierry Breton, lui demandant « comment il est envisagé qu’EDF et les régies locales de distribution d’électricité procèdent pour rembourser le trop-perçu aux consommateurs ».

Sa question reste toujours sans réponse.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Consommer | Lien | Commenter (0) | |

21 décembre 2010

Médiator 150mg

Le Médiator est un médicament des laboratoires Servier prescrit à de nombreux diabétiques jusqu'en novembre 2009 et officieusement utilisé par énormément de personnes au régime pour ses propriétés dopantes et coupe-faim.

Consommé par quelques centaines de milliers de personnes en France dont 200 à 300 000 quotidiennement, le Médiator vient d'être interdit à la vente en France. En juin dernier Irène Frachon, une pneumologue brestoise publie un livre: "Mediator 150mg". Dans ce livre, elle démontre que ce produit-miracle est responsable (tout comme ses génériques) de graves problèmes cardiaques et pulmonaires ayant entrainé la mort chez près de 1000 personnes. Et elle raconte son enquête. Ou plutôt son combat contre Servier, un laboratoire aux méthodes maffieuses, bien ancré dans les hautes sphères du pouvoir politique et dans les méandres de l’organisation économique de la pharmacovigilance dans le monde.

Avec un chiffre d'affaires de 3,6 Milliards d'Euros par an, Servier est présent dans 140 pays et 86% de ses produits sont consommés à l'International. Pour la petite histoire, Servier avait déjà retiré en 1997 de la vente un médicament conçu sur la même base pharmaceutique, l'Isoméride, et ne pouvait donc pas ignorer la nocivité du Médiator, déjà retiré de la vente dans plusieurs pays d'Europe (Italie et Espagne notamment) depuis quelques années car soi-disant "pas assez rentable".

Mais la vérité est ailleurs. Pour les détails (hallucinants) je vous invite à lire ces articles:

Et donc là, bingo, le JT du soir sur France3 vient de lancer une vaste polémique: "au moins 345 000 personnes en France seraient en danger pour avoir pris du Médiator pendant plus de 3 mois".

mediator.jpg

Là où ça cloche par contre, c'est qu'au JT ils ont juste montré une  femme potentiellement concernée passant un examen cardiaque. Ils n'ont pas évoqué le fait que des personnes soient déjà mortes. Pas un mot sur le livre-combat d'Irène et et les moyens de pression scandaleux menées par Servier et l'industrie pharmaceutique à son égard et sur la Justice. Rien non plus sur l'interdiction du Médiator dans d'autres pays d'Europe depuis quelques années. Autrement dit que dalle ! Un sujet traité à la Jean-Pierre Pernod, un billet d'humeur, le vide intersidéral et télévisuel.

Alors bah les questions à 10 000 euros, les voilà:

1) Pourquoi ce désintérêt consternant et irresponsable du JT de France3 sur un grave sujet de santé publique, et qui plus est dont les tenants et aboutissants sont déjà connus ?

 2) Pourquoi un laboratoire d'envergure mondiale vend-t-il aux gens un médicament qui les tue ?   

 Le sujet et l'intérêt journalistiques sont pourtant ENORMES, surtout à cette heure de relativement grande écoute ! Surtout que là il n'y avait pas à hésiter, c'était du prémâché: la justice a déjà tranché pour l'interdiction du Médiator en France, Irène Frachon avait raison et ces pourris de chez Servier se sont engraissés en empoisonnant sciemment les gens.

Il faut croire que pendant ces fêtes de fin d'année où le peuple est complètement conditionné à consommer, l'heure est aux sujets de complaisance, au calme plat et à la désinformation béate. Mais vous savez ce que je crois moi? Je crois que médocs, bouffe gadgets hi-tech émetteurs d'ondes cancérigènes, etc... tout ça c'est la même histoire. Nous sommes le terrain des expérimentations et la principale source de revenus de lobbies industriels main dans la main avec les pouvoirs politiques, et dont le moteur est l'économie, la logique du marché, le fric. Ces gens là n'en ont rien à foutre que l'on crève, du moment que l'on alimente leurs caisses et que l'on consomme leur merde. Ils n'apportent aucune solution au mal-être des gens, juste ils l'exploitent à fond.

Nous sommes leurs moutons, leurs cobayes et leurs vaches à lait. Et bien mal barrés ceux qui ne cherchent pas à s'informer autrement que par la téloche, je vous le dis comme je le pense.

Car lorsque ces grands groupes viennent à être dénoncés, comme ici Servier pour le Médiator, il est très simple pour eux d'user de leurs influences et relations de pouvoir amicales et/ou financières pour faire pression sur les politiques, qui à leur tour ont le pouvoir de museler leurs potes journalistes afin qu'ils minimisent le sujet, restent superficiels, ne rentrent pas dans le vif d'une information qui fâche, bref nous désinforment.

Donc le Médiator est interdit mais Servier court toujours, comme sûrement beaucoup d'autres. Et je mettrais ma main à couper qu'ils continuent à prospérer avec d'autres produits dont la toxicité sera peut-être démontrée plus tard.... un jour... on verra.... ou pas...

Quand bien même ce ne serait pas grave, comme vous voyez, ils ont déjà la solution du problème.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Consommer | Lien | Commenter (0) | |

Cadavre Exquis

Manger son conjoint ou son facteur, en voilà une bonne idée ! Mais encore faut-il connaître quelques rudiments d'anatomie et les pièges à éviter...

cadavres.jpg

EN APERO OU EN ENTREE: Le sang en boudins ou la lange (riches en fer), les nerfs (riches en carbohydrates) ou encore la moëlle, à déguster de préférence comme charcuteries, émincés finement ou en agrément d'une salade par exemple, comme les rognons. Les organes sexuels, les oreilles ou les doigts (des mains ou des pieds) pourront être grignotés en finger-food, dorés au four ou frits, à la façon des wings de poulet. 

EN PLATS MIJOTES: Les muscles de l'épaule ou des bras et avant-bras, le dessous du genou, le mollet et la cuisse, sont des muscles généralement très fermes. A moins de cuisiner des membres d'enfants, plus tendres, il faudra donc privilégier des cuissons longues à l'étouffée, des marinades ou des plats servis en sauce... l'avantage étant qu'on y gagne en temps de préparation car on peut laisser la viande sur l'os. Sauf évidemment pour une soupe où les muscles devront être hachés finement.

VIANDES A GRILLER: Le cou, les joues, les fesses et les seins sont des parties excellentes mais souvent grasses, donc à faire griller. Les côtes, les reins et le dos offrent de vraies pièces de choix, semblables au tournedos ou au rumsteack. A garder donc pour les barbecues estivaux, saignants ou à point selon les goûts de chacun.

PARTIES A EVITER: Le coeur, car soumis à rude épreuve tout au long de notre vie, celui-ci est riche en vitamine A (toxique à haute dose). Le cerveau peut transmettre la maladie de Creutzfeld-Jacob. La peau, trop peu goûtue, plutôt élastique, et difficile à épiler. Les yeux, dont le goût et la consistance sont très désagréables quelquesoit la préparation. Tous les organes internes sont généralement à éviter à l'exception toutefois des abats (pour ceux qui aiment) et des intestins, qui pourront être utilisés pour confectionner les boudins.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Consommer | Lien | Commenter (0) | |

11 décembre 2010

Playmobil, en arrière les histoires !

Alors là franchement pour faire un cadeau à mes gosses je suis bien emmerdé... j'hésite entre:

playmo1.jpg

 

 

Les Playmo-Keufs, bien blonds, bien blancs, armés jusqu'aux dents.

 

playmo2.jpg 

 

 

 

 

La Playmo-Bonniche... après son repassage, y'a encore une vaisselle qui l'attend !

2860470711.jpg

 

 

 

 

 

Le Playmo-Boss, le mari de la Playmo-Bonniche, il a des lunettes, une  tasse à café, et il travaille sur son ordinateur pour gagner l'argent qui la fait vivre... 

 

624927767.jpg

 

 

 

La famille Playmo-Negro, trop coooools avec toutes leurs couleurs et leur ballon de basket !

 

 

 

playmo6.jpg

 

 

La famille Playmo-Sushi, eux c'est plutôt le foot, la maman apprend à lire et le papa n'arrête pas de prendre des photos.

 

playmo7.jpg

 

 

 

 

Les Playmo-Portos, avec la moustache.

 

playmo4.jpg

 

 

 

 

Le Playmo-Dragueur en coupé-sport, (sûrement français car il porte un béret, un foulard et une moustache et que les français sont de grands séducteurs, c'est bien connu).

 

 

playmo8.jpg

 

 

 

Le Playmo-Clodo, îvre mort et pieds nus, il va aller cuver direct sa bouteille au poste !

 

 

 

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Consommer | Lien | Commenter (0) | |

09 décembre 2010

Malbouffe Junkies

Une étude sur des rats du Scripps Research Institute en Floride a démontré que non seulement la "malbouffe" faisait rapidement grossir, mais qu'elle provoquerait une accoutumance, sur le même mécanisme que celui de la toxicomanie.

Dans leur étude, un groupe de rats a été nourri avec un régime alimentaire sain et nutritif et le deuxième de quantités illimitées d'aliments de type "Junk Food" : fast food, gâteaux sucrés, barres chocolatées, charcuteries, etc...

En seulement 5 jours, l'expérience a démontré que chez le second groupe, le centre du plaisir neurologique demandait de plus en plus d'aliments riches en graisse pour être stimulé. Autrement dit, plus ils mangeaient et plus ils avaient besoin de manger et de plus en plus souvent. Les rats du 2nd groupe sont rapidement devenu tous obèses et leur consommation calorique journalière a très vite atteint le double de celle 1er groupe. Leur addiction était telle qu'ils continuaient à manger si on leur envoyait des décharges électriques, et refusaient même d'ingérer la nourriture donnée au 1er groupe, préférant s'affamer. De vrais junkies quoi.

malbouffe.jpg

A l'image des Etats-Unis, un réel problème d'obésité arrive en France depuis quelques années (pour rappel, l'obésité dite morbide est une maladie à part entière, souvent mortelle). Celui-ci touche principalement les classes moyennes et plus pauvres de notre société. Car évidemment, ces personnes manquent de temps et d'argent et s'orientent donc en premier vers les produits tout prêts et peu chers. Nos industriels, toujours à la recherche de clients fidèles qui consomment sans réfléchir, ont bien compris cela et produisent énormément de produits tout prêts à bas prix et bourrés de sel, de sucres et d'acides gras. Ces produits ont un succès énorme, nous en mangeons tous les jours pour la plupart d'entre nous: poëlées surgelées, pizzas, petits plats en boîte... on grossit, on s'addicte, donc on consomme encore plus, et la boucle est bouclée.

Au passage, n'avez-vous jamais remarqué comme le produit montré sur l'emballage est bien loin de la réalité? On a tellement l'habitude d'être pris pour des pigeons que personne ne s'en offusque même plus. "Photo non contractuelle", qu'ils marquent pour se couvrir.

Il faudrait arrêter la malbouffe, en fait. En plus le "Bio" se démocratise (et il s'industrialise, donc il y a aussi et de plus en plus de pièges à éviter, mais on trouve quand même d'excellents produits à pas cher). Reste la question du temps, car pour bien manger y'a pas de secret il faut prendre un peu le temps de cuisiner. Donc éventuellement alterner, manger sain et s'autoriser quelques "cochonneries" pour les soirs où on n'a pas le temps. Pourquoi pas. C'est déjà ça. Ce ne sera que du bénéfice pour votre santé et c'est d'autant plus important si vous avez des enfants, car ils prendront dès le début de bonnes habitudes alimentaires, ils seront davantage en forme, moins malades, moins agités.

Parmi le Top 10 des aliments excellents pour la santé, vous avez:

- la pomme: fibres, vitamine C.
- l'amande: fibres, riboflavine, magnésium, calcium, vitamine E, protéines, fer. 
- le bleuet: fibres, vitamine C. 
- le brocoli: calcium, potassium, acide folique, vitamines A et C, fibres.
- les haricots rouges: fer, fibres, magnésium, phosphore, calcium, potassium, cuivre, protéines, thiamine. 
- le saumon: protéines, oméga-3. 
- les épinards: vitamines C, A et B6, acide folique, calcium, fer, calcium, riboflavine, magnésium. 
- la patate douce: beta carotène, fibres, vitamines B6, C et E, acide folique, potassium. 
- les jus de légumes (dont tomate), pour l'ensemble de tous les nutriments contenus dans les légumes et car ils facilitent l'intégration d'une grande variété de légumes.
- le germe de blé: niacine, thiamine, riboflavine, vitamine E, fer, zinc, acide folique, magnésium, potassium, fibres, protéines

Tout cela en quantités modérées, évidemment.

J'oubliais, essayez aussi si possible de ne pas manger de saloperies devant la télé, c'est le pire. Car non seulement vous deviendrez gros, mais en plus vous deviendrez des abrutis (il paraît même qu'à haute dose on peut devenir Américain !). Et niveau gros abrutis en France on est déjà over-quotas, sns compter que pour draguer quand on est gros, c'est pas plus mal d'avoir encore un peu d'intelligence.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Consommer | Lien | Commenter (0) | |