Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 janvier 2011

God Is An Astronaut

Une bien triste réalité montrée ici par le groupe God Is an Astronaut dans le superbe clip de son morceau "Fragile". Attention, images choquantes... vous voilà prévenus.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |

29 décembre 2010

Les Chiffres de la Honte

honte.jpg

Dans la série "à qui profitent le crime et la crise?"...

Je sais bien qu'on ne résoudra pas tous les problèmes du monde avec le fric, qu'il faudrait aussi faire évoluer les techniques et les mentalités à grande échelle, mais on pourrait au moins essayer d'essayer.

Selon http://www.eycb.coe.int/compass/fr/chapter_5/5_12.html et divers stats glanées ça et là sur des sites (très sérieux) du Net:

  • 5 milliards de dollars seraient nécessaires et suffisants pour éliminer l'analphabétisme
  • 7 milliards de dollars pour stopper la déforestation
  • 13 milliards de dollars pour arrêter le trou de la couche d'ozone et le réchauffement de la planète
  • 10,5 milliards de dollars pour stabiliser la démographie
  • 15 milliards de dollars pour assurer une protection santé à tout le monde
  • 19 milliards de dollars pour permettre l'accès de tous à l'eau potable
  • 19 milliards de dollars pour diffuser la trithérapie aux malades du SIDA
  • 19 milliards de dollars pour arrêter la famine et la malnutrition dans le monde
  • 21 milliards de dollars pour permettre à tous les sans-abri d'avoir un logement décent
  • 30 milliards de dollars pour éliminer la dette des 40 pays les plus pauvres
  • 32 milliards de dollars pour stopper l'érosion des sols et prévenir les pluies acides
  • 50 milliards de dollars pour développer des énergies alternatives et fournir à tous une énergie propre et sure

Total = 240,5 milliards de dollars.

Une bien belle somme, mais plutôt dérisoire quand on sait que:

  • Total des dépenses militaires mondiales en 2009: 1464 milliards de dollars (756 en 2001, ce chiffre allant croissant fortement depuis les attentats du 11/09/2001).
  •  Plans de relance de l'économie pour les banques en 2009: 5000 milliards de dollars

C'est vrai que les banques c'est super utile, c'est quand même en grande partie grâce à elles (et les impôts, quand on voit pourquoi on les paye...) que l'argent rentre à flots et permet de réinvestir dans des choses plus utiles encore, comme de belles armées qui nous seront indispensables quand les populations qui crèvent de faim devront prendre les armes pour survivre contre l'occident. On marche pas sur la tête un peu là non?

Force est de constater que dans notre monde, une poignée d'individus creusent déjà à pelles rabattues le tombeau de notre humanité. Quant aux autres (c'est-à-dire vous et moi) il faudra bien expliquer un jour à nos enfants que nous sommes leurs complices, puisqu'on le sait mais qu'on ne fait rien sinon voter pour eux, faire confiance, attendre, laisser faire, tromper l'ennui et le désespoir dans le superflu.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (1) | |

11 décembre 2010

La Bohème

Je sais pas vous, mais personnellement je trouve absolument anormal et déplacé de me faire taper une clope ou un euro dans la rue par un type qui a un iPod sur les oreilles ou des Nike à 100€ aux pieds. Je dis ça parce que ça m'est déjà arrivé. Ca m'arrive même régulièrement.

Vous avez sûrement déjà vu comme moi ces "jeunes rebelles" qui sèchent le lycée à l'approche des beaux jours pour goûter un peu de cette vie de bohème, vivre la SDF Attitude, se défoncer un peu, connaître l'ivresse de l'abordage des passants, frimer, se faire passer pour des baroudeurs de la vie. L'hiver quand il fait bien froid, on ne les voit plus trop. Sans doute qu'ils préfèrent rester au chaud faire leurs devoirs ou regarder Koh Lanta en famille.

Restent alors les vrais de vrai, les exclus, ceux qui ne trichent pas. Des vieux, des plus jeunes, des étrangers, des sans-papiers, des familles, des punks, des alcolos... Ceux-là font la manche été comme hiver, mangent à la soupe populaire et dorment à l'assistance publique ou dans les squats. Le malheur, la galère la vraie, la révolte la désillusion, la défonce pour tenir, la solitude et l'abandon aux yeux de tous, et la folie souvent, trop souvent. Dans la rue jusqu'au cou et plus le temps passe plus la rue les avale et leur enlève toute chance d'en sortir. No Future.

"Plus on vit dans la rue et moins on a de chances d'en sortir"

Sur ce thème, le Samu Social a fait une campagne hyper choc signée par l'agence Publicis. Terrible et magnifique, le message final vise dans le mille. De quoi recadrer les choses, nous mettre une bonne claque, nous détourner de nos rêves et nos désirs de cons, 4x4, lecteurs Bluray, canapés en cuir et séjour aux Maldives.

--> Vivre 24h dans la peau d'un sans-abri

samusocial.jpg

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |

01 décembre 2010

Jingle Bells

D'abord les enfants, il y a la lettre.

La lettre qu'il faut faire pour le Père Noël et sur laquelle vous lui direz combien vous avez été sages, combien vous l'aimez, et tous les jouets dont vous rêvez. Une fois la lettre partie par la poste, la nuit en silence, les lutins du Père Noël descendent du ciel pour venir chercher toutes les lettres de tous les enfants du monde. Ils emmènent les lettres tout là-haut dans le ciel au milieu des étoiles, dans le merveilleux château de glace où habite le Père Noël.

Ensuite le Père Noël mes ses petites lunettes rondes sur son nez et il commence à lire toutes les lettres. Il lui faut beaucoup de patience. Pour chacune, il prend sa plus belle plume et il fait une grande grande liste de tous les jouets que les enfants du monde désirent. C'est à ce moment-là que, dans une immense pièce secrète du château, les petits lutins commencent à travailler pour fabriquer tous les jouets que le Père Noël va distribuer le 25 décembre à tous les enfants.

Pour faire tous ces jouets ils ont des petits outils en diamant et des petites vis en argent pour assembler toutes les pièces ensemble, de la poudre magique pour les jouets qui parlent ou qui bougent tout seuls, des pinceaux aux mille couleurs, des tissus très rares qui viennent d'autres planètes, des perles pour que les jouets brillent de mille feux, et beaucoup d'amour pour que les enfants s'amusent beaucoup. Pendant des semaines ils construisent sans s'arrêter des peluches, des poupées, des robots, des puzzles, de la dinette, des châteaux de princesse, des jeux de construction, des jeux de société, des voitures, des avions, des ballons, des livres, des instruments de musique, des costumes de chevaliers, des consoles de jeux... tout ce que les enfants ont écrit dans leurs lettres, tout ce qu'ils désirent et qu'ils ont pu imaginer. Des montagnes de jouets!

Pendant ce temps-là, la Mère Noël et ses fées emballent tous les cadeaux, écrivent dessus les prénoms de tous les enfants, et mettent les cadeaux dans des grands sacs. Il y a un grand sac pour chaque ville du monde.

Quand arrive le soir de Noël, toutes les familles se réunissent entre elles. On a fait un grand sapin qu'on a décoré de boules et de guirlandes. On boit et on mange beaucoup. Du foie gras, des toasts, de la dinde aux marrons, des glaces, de la bûche de Noël, des chocolats et des bonbons. On écoute de la musique, on parle ensemble, on rit beaucoup, on fait des jeux, on se raconte des histoires... c'est une soirée merveilleuse. A la fin de la soirée, les enfants enfilent leurs pyjamas, vont se brosser les dents, et déposent leurs chaussons au pied du sapin de Noël. Leurs papas et leurs mamans leur font un gros bisou sur le nez et leurs disent combien ils les aiment avant d'éteindre la lumière, puis les enfants s'endorment en rêvant aux cadeaux qu'ils vont découvrir le lendemain dans leurs chaussons.

Lorsque toutes les lumières sont éteintes, le Père Noël descend du ciel dans son grand traîneau tiré par de magnifiques rennes. Il descend dans toutes les cheminées de toutes les maisons du monde avec son grand sac, mange quelques bonbons, une petite part de gâteau, et dépose les cadeaux des enfants au pied du sapin avant de repartir. Et c'est ainsi que le lendemain matin, lorsque les enfants se réveillent, ils trouvent tous les jouets dont ils ont rêvé.

jinglebells.jpg

Les enfants, Noël est vraiment un moment de l'année rempli d'amour et de générosité, l'occasion de se dire combien on tient les uns aux autres, combien on pense les uns aux autres, combien on est heureux d'être tous ensemble.

Je souhaite un Joyeux Noël à tous les enfants du monde. Soyez heureux et soyez sages.

noel.jpg

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |

22 novembre 2010

L4x4tif Urbain

4x43.jpg Bon bah voilà, un coup de grogne bien primaire contre les 4x4...

Enfin surtout les possesseurs de 4x4.

Mais pas tous évidemment, pas ceux qui habitent la campagne ou la montagne, qui en ont besoin pour leur travail, qui en font une utilisation rationnelle. Ceux-là sont certainement trop respectueux de leurs concitoyens et du monde qui les entoure pour oser fourrer leurs essieux dans nos centres-ville, et je les en remercie.

Je parle des autres, des 99% d'autres qui ont acheté un 4x4 vers 2000-2005 parce que la pub leur a dit que c'était "super bien et super la classe". Les colons de la route. Les amateurs du Safari urbain. Ceux qui ont acheté leur bétaillère pour rouler en ville, pour frimer en ville. Ceux qui, dans leur petite vie étriquée, se sentent obligés de marcher sur la gueule des autres pour avoir l'impression d'exister.

Vous les connaissez, vous les croisez tous les jours.

Cédons un peu à la caricature facile voulez-vous? Parmi les plus hauts en couleurs il y a donc:

- la grosse bourgeoise qui va chercher sa tripotée de gosses à l'école ou au cathé, les cheveux tirés à 4 épingles, le sourire crispé et le foulard serré à mort.

- le beau(f)-gosse ultra huilé, frit dans sa graisse, la musique à donf et les lunettes pare-soleil. Il arpente les boulevards dans son corbillard chromé en reluquant les filles.

- la petite famille dégoulinante de bonheur, bien rangés, déjà vieux, les vacances à la Baule, leurs gosses n'ont pas le droit de mettre leurs pieds sur les sièges.

- le patron (de bar, de boîte, de resto) tout en cuir, vitres teintées, prisonnier de son fric, une main sur le portable et l'autre sur l'appel de phares.

Moi qui ai des enfants, qui habite en ville, qui roule exclusivement à vélo, vous comprendrez facilement l'agression que je subis au quotidien. M'enfin les gens, il faut être taré ou sacrément neuneu pour acheter un 4x4 à usage exclusivement urbain! Vous pourrez dire ce que vous voudrez, les chiffres et les faits sont là. Ces véhicules parfois équipés de pare-buffles (sisi! des pare-buffles, vous avez bien lu... et pourquoi pas des tourelles avec mitrailleuses ou des jantes avec des lames comme dans Mad Max, pendant qu'on y est?) qui fleurissent dans nos centre-villes consomment énormément, polluent énormément, accentuent le problème du stationnement -donc des infractions- et représentent un danger constant pour les autres: piétons, cyclistes, enfants, personnes âgées, veaux, vaches, cochons, couvées.

Je ne crois pas qu'il faille attendre une prise de conscience de la part des sinistres bovins qui ont acheté un 4x4 pour un usage exclusif en ville pour la simple raison que ces con-sommateurs n'ayant déjà pas montré le moindre signe de jugeotte et de maturité lorsqu'ils se sont lançés dans l'achat de leur char d'assaut, s'ils continuent de rouler en ville avec c'est qu'ils n'en ont toujours pas davantage.

Mais les chiffres parlent, les consciences s'éveillent. Les désastres engendrés par ces "objets de rêve" se font jour. Les ventes de 4x4 baissent, les gens revendent leurs 4x4. Mais le combat n'est pas terminé, un village (malheureusement encore trop grand) d'irréductibles couillons résiste encore et toujours à l'envahisseur...

Peut-être faudra-t-il attendre que leurs enfants et petits enfants vivent sous assistance respiratoire ou meurent écrasés pour que le déclic se fasse?

4x42.jpg

QUELQUES CHIFFRES ET DONNEES:

  • De 20 à 30% de pollution (=émissions de CO2) en plus pour les 4x4, à moteur égal (http://www.moteurnature.com/actu/2007/4x4-surpollution-co2.php)
  • ADEME: En ville, ces véhicules tout-terrain consomment 33% de carburant de plus qu'un véhicule classique. En 2006, de tous les types de voiture (berline, monospace, break, etc.), les 4x4 sont les plus gros émetteurs de CO2 avec en moyenne, 217g de CO2 par km (la moyenne tous véhicules confondus étant de 153g  de CO2 par km). 
  • Les filtres à particules arrêtent les gaz toxiques (SO2, NOx, CO, COV) mais pas ou peu le CO2 qui est le principal gaz à effet de serre. Les constructeurs jouent sur la confusion avec ces filtres pour donner bonne conscience aux acheteurs.
  • Les écologistes français ont décerné récemment au siège parisien du constructeur Mercedes-Benz sur les Champs-Élysées le prix du véhicule le plus polluant au 4X4 G500 Cabriolet du constructeur. Dix-huit autres véhicules très polluants ont été mis à l'index, dont plusieurs 4X4: Land Rover Discovery, Land Cruiser de Toyota, Grand Cherokee de Jeep, Range Rover de Land Rover, Touareg de Volkswagen...
  • La plupart des crash-tests sont accablants: http://www.web4x4.org/report/euroncap.htm
  • En cas de collision à vitesse élevée, un véhicule surélevé a 3x plus de chances de se retourner du fait que son centre de gravité se situe plus haut.
  • Un véhicule surélevé de type 4x4 ne permet pas de voir la proximité immédiate d'un enfant de moins de 5 ans. Les accidents piétons-4x4 sont beaucoup plus dangereux car le point d'impact en cas de collision se situe plus haut, et la personne heurtée est "avalée" SOUS la voiture. Dans la plupart des cas, ces collisions entrainent la mort.

LES FAUX-ARGUMENTS DES POSSESSEURS DE 4x4:

  • "Un 4x4 neuf n'est pas plus polluant qu'une voiture de 5 ans, et ne pollue pas plus qu'une Ferrari ou une Porsche et certaines grosses berlines"

C'est tout à fait vrai. Et alors??? C'est déplacer le problème car le seul fait qu'un véhicule soit très polluant devrait suffir à s'interroger sur son utilisation, non? Cela ne veut pas dire qu'il faut tolérer l'utilisation irrationnelle des 4x4, mais plutôt élargir le débat à d'autres types de véhicules.

  • "Les 4x4 ne représentent environ que 12% du parc automobile français"

12%=quasiment 1 véhicule sur 8, c'est énorme, en tout cas c'est largement plus que la proportion de personnes qui ont un réel besoin de voitures à 4 roues motrices.

  • "Chacun a la liberté de rouler où il veut et comme il veut"

Absolument pas. La route et la ville sont des espaces PUBLICS et par conséquent ils sont soumis à des règles et il faut les partager. Bien sûr, on pourrait dire que chacun a la "liberté" de ne pas respecter ses voisins ou l'environnement... mais il n'y a pas de "liberté" au sens propre quand cette liberté s'exerce au détriment de celle des autres. Ignorer cela est incivique, anticitoyen et irresponsable.

PS: Côté grands espaces, si vous espériez grimper des dunes, déchantez! Vous regardez (ou écoutez) trop la télé.: une loi de 1991 interdit a tout véhicule à moteur de sortir des voies balisées dédiées à la circulation. Interdit donc le Safari à travers champs et la virée sur la plage les roues dans l'eau. Les pubs pour 4x4 jouent sur cette image de "Liberté" mais n'oubliez pas que ce qui intéresse avant tout les concessionnaires, c'est vendre et gagner du pognon.

  • "La mode en ville maintenant c'est de construire des trottoirs de 20cm de haut, des bittes en métal qui abiment les pare-chocs lors des manoeuvres, des ralentisseurs infranchissables... autant opter pour un véhicule qui pourra franchir sans encombres tous ces obstacles du quotidien"

Accrochez-vous bien à votre siège, je vais faire une révélation des plus étonnantes: ces "obstacles du quotidien" sont fait pour protéger les personnes ! Se garer sur un trottoir ou une voie de vélo (j'en sais quelquechose) est très dangereux car cela oblige piétons et cyclistes à faire un détour et passer sur la route. Il n'y a pas que les 4x4 et berlines qui stationnent sur les trottoirs, mais leur présence dans les centre-villes accentue grandement le problème du stationnement et de la sécurité.

  • "Dans un 4x4 on est en sécurité"

Absolument faux. C'est encore un argument purement publicitaire. Dans un 4x4 on a bien un sentiment de sécurité du fait qu'il soit surélevé, mais justement cette surélévation rend le véhicule beaucoup plus dangereux pour ses occupants comme pour les personnes (piétons, autos, motos, vélos) en face. "La sécurité" au sens large, c'est aussi celle des autres !

QUELQUES LIENS:

4x41.jpg

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |

03 novembre 2010

L'Ecureuil

Parfois le midi quand il fait beau je prends un sandwich et je vais le manger dans les sous-bois sur le Campus. Le coin regorge d'écureuils, ça pullule. J'adore les regarder grimper, sauter de branche en branche, se courser. Agiles ces bestiaux !

L'autre jour j'étais assis sans bouger et un écureuil était lancé au grand galop dans ma direction. Je l'ai vu arriver sur le sentier, et apparemment il ne m'avais pas vu. Quand il est arrivé à 2-3m de moi, pour lui signaler ma présence et voir sa réaction, j'ai toussoté exprès.

Il s'est arrêté net et m'a fixé, complètement immobile.

Ca a duré peut-être 2 secondes, 3 maxi. Mais clairement j'ai compris que l'écureuil ne se contentait pas de simplement me regarder fixement.

Il me jugeait. Il me jaugeait.

ecureuil.jpg

Puis brusquement il a détalé à l'opposé, est grimpé tout en haut d'un arbre et s'est planqué. J'ai dû lui foutre la frousse de sa vie.

En 2 secondes, l'animal a fait la connexion. Il a compris que j'étais un humain, et qu'en plus d'être des super-prédateurs les humains sont aussi de gros gros cons, et que donc si je n'allais pas l'attraper pour le bouffer j'allais au moins essayer de lui balancer un truc juste pour le plaisir de lui faire du mal.

Il se trouve que je suis un gars gentil comme beaucoup d'autres mais il y a des gros cons partout. Et pour le bien de son espèce je préfère qu'il reste sur cette impression.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |

30 octobre 2010

Fou Allié

Au Burkina Faso, tous les villages ont leur fou. On dit même d'un village qui n'a pas son fou qu'il a le mauvais oeil. Et dans les grandes villes, les fous (tant qu'il ne s'agit pas de fous dangereux, évidemment) sont dehors; on les croise sur tous les trottoirs. C'est une classe sociale à part entière, ils font partie de la population. S'ils ont faim, ils trouveront toujours un repas qu'un commerçant du coin leur aura laissé de côté. La richesse de l'Afrique, à défaut d'être économique, est culturelle et sociale. Nous devrions les envier sur ce point.

En France, nos "gentils fous" sont pris en charge dans des structures où ils sont soignés certes, mais aussi internés et exclus de la société, désocialisés. Leur réinsertion reste difficile. Très souvent c'est le cloisonnement, l'absence de lien social, qui les a mené là. Certains en ressortent marqués par la solitude et les anxiolytiques, qui sur de longues durées laissent des traces physiques. Alors à la sortie rien ne s'arrange.

fous.jpg

Car s'il nous arrive d'en voir un dans la rue, on préfère généralement éviter son regard. On ne veut  pas avoir affaire à eux, on ne veut pas les voir. Ou alors en diagonale. Et si "par malheur" on croise leur chemin, on change de trottoir, toujours en diagonale. La diagonale du fou, forcément.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |

29 octobre 2010

Tapage

Pout tout l'immeuble le doute n'est plus permis, la petite voisine du 2e s'est trouvé un mec. On n'a pas de bol (quoique...) on habite juste en dessous.

tapage.jpg

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Coexister | Lien | Commenter (0) | |