Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 décembre 2010

Cadavre Exquis

Manger son conjoint ou son facteur, en voilà une bonne idée ! Mais encore faut-il connaître quelques rudiments d'anatomie et les pièges à éviter...

cadavres.jpg

EN APERO OU EN ENTREE: Le sang en boudins ou la lange (riches en fer), les nerfs (riches en carbohydrates) ou encore la moëlle, à déguster de préférence comme charcuteries, émincés finement ou en agrément d'une salade par exemple, comme les rognons. Les organes sexuels, les oreilles ou les doigts (des mains ou des pieds) pourront être grignotés en finger-food, dorés au four ou frits, à la façon des wings de poulet. 

EN PLATS MIJOTES: Les muscles de l'épaule ou des bras et avant-bras, le dessous du genou, le mollet et la cuisse, sont des muscles généralement très fermes. A moins de cuisiner des membres d'enfants, plus tendres, il faudra donc privilégier des cuissons longues à l'étouffée, des marinades ou des plats servis en sauce... l'avantage étant qu'on y gagne en temps de préparation car on peut laisser la viande sur l'os. Sauf évidemment pour une soupe où les muscles devront être hachés finement.

VIANDES A GRILLER: Le cou, les joues, les fesses et les seins sont des parties excellentes mais souvent grasses, donc à faire griller. Les côtes, les reins et le dos offrent de vraies pièces de choix, semblables au tournedos ou au rumsteack. A garder donc pour les barbecues estivaux, saignants ou à point selon les goûts de chacun.

PARTIES A EVITER: Le coeur, car soumis à rude épreuve tout au long de notre vie, celui-ci est riche en vitamine A (toxique à haute dose). Le cerveau peut transmettre la maladie de Creutzfeld-Jacob. La peau, trop peu goûtue, plutôt élastique, et difficile à épiler. Les yeux, dont le goût et la consistance sont très désagréables quelquesoit la préparation. Tous les organes internes sont généralement à éviter à l'exception toutefois des abats (pour ceux qui aiment) et des intestins, qui pourront être utilisés pour confectionner les boudins.

 

Écrit par Le Tatou Terrien dans Consommer | Lien | Commenter (0) | |

Les commentaires sont fermés.