Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 novembre 2010

Web n.0

web0.jpgLe Web évolue à une vitesse surprenante. Dur parfois de le suivre mais ne craignez rien, Le Tatou Terrien est là et veille au grain. Je vais vous vulgariser tout ça en 2 coups de cuiller à pot moi z'allez voir ça va pas trainer.

Car il faut que vous lisiez ça, il faut que vous sachiez et que vous compreniez. Car y a fort à parier que dans quelques décennies nous vivrons en pleine science-fiction. Comment le Web s'est-il développé jusqu'à aujourd'hui? Comment va-t-il évoluer et vers quoi allons nous? Rapide tour d'horizon...

Si vous avez la flemme de lire l'article, en entier je vous conseille au moins le visionnage des interventions (vraiment passionnantes!) de Joël de Rosnay.

WEB 0.0

Historiquement les premières recherches dans le domaine des réseaux informatiques datent des années 1940 dans le secteur de l'armée et la défense. Il s'agissait de créer un réseau d'informations capable de résister à une attaque armée, ce qui a consisté à relier entre eux des ordinateurs qui partageaient et dupliquaient ces informations. Les premiers réseaux informatiques sont mis en place à titre expérimental (projet ARPANET) dans plusieurs universités américaines en 1969-1972. Succès immédiat qui a mené progressivement jusqu'en 1990 à la naissance de l'INTERNET, grâce également au développement des premiers appareils électroniques et informatiques grand public et des premiers systèmes informatiques.

Problématiques: financières et techniques pour étendre ces réseaux / sécurité des données publiques.

Technologies: Premiers PC ("Personnal Computers"), UNIX/MacOS/Windows, Téléphone, Minitel, Pagers...

WEB 1.0

Le Web 1.0 tel que la plupart d'entre nous l'on connu est le Web des débuts, dans les années 1990, lorsque les réseaux informatiques se sont étendus au grand public via notre ligne téléphonique (Modem, puis ADSL). Le Web 1.0 se basait alors sur un modèle simple client/serveur: des pages statiques (textes + images) reliées entre elles par un système de liens hypertexte étaient hébergées sur des serveurs. On demandait une information, on avait une réponse, point. Ce système existe toujours mais s'est énormément enrichi.

Problématiques: financières et techniques pour développer le réseau / sécurité des données publiques.

Technologies: Clients, Serveurs, TCP/IP, HTTP, HTML...

WEB 2.0

Cette appellation est née en 2003 et est en pleine explosion aujourd'hui. Ce Web est né avec l'ADSL (connexion à haut débit) et l'apparition des pages dynamiques (un contenu personnalisé s'affiche en fonction des critères définis par l'utilisateur). Le développement des techniques du Web 2.0 permettent aujourd'hui aux Internautes de s'approprier le Web, de publier et d'échanger librement leurs informations en ajoutant ainsi au réseau Internet une dimension d'abord interactive ("J'interagis avec les pages que j'ai sous les yeux") mais aussi sociale ("J'interagis et je communique avec les autres Internautes grace à ces pages").

Une explosion/multiplication également des contenus, puisque chacun aujourd'hui est en mesure de créer son propre espace sur le Net. Nous sommes aujourd'hui en plein dedans et cela évolue encore, bien qu'ayant déjà un bon pied dans le Web 3.0.

Problématiques: validité des informations diffusées / confidentialité des informations personnelles.

Technologies: XHTML, PHP, CMS, Tchats, Flux RSS, Forums, Blogs, Réseaux Sociaux...

WEB 3.0

Ce Web en est encore à ses débuts, mais il évolue rapidement. C'est le Web "Sémantique", "Intelligent" et "Embarqué" qui émerge des besoins croissants des utilisateurs en termes d'accessibilité et de mobilité: on veut être connecté partout, joignable à tout moment et recevoir des informations issues du Web sur notre environnement. Comme un assistant personnel qui connaîtrait nos goûts et répondrait directement à notre question sans que nous ayons à chercher plus loin.

Le Web 3.0 permettra donc d'analyser le contexte de la demande -lieu, date, goûts de l'utilisateur- afin de donner une réponse en lien direct avec l'instant présent. Par exemple, à la question « où puis-je déjeuner et que vais-je manger?», le Web 3.0 pourra nous proposer le restaurant le plus approprié et le menu qui nous convient en fonction de nos goûts, de nos habitudes et de l'endroit où nous nous trouvons. Forcément le Web 3.0 se devra d'être accessible de partout, embarqué et mobile. Nous avons déjà chez nous ou sur nous ces appareils connectés au Web. Il est même facile d'imaginer que dans un futur assez proche, nous effectureons nos recherches sans clavier, en parlant simplement à  notre appareil.

Problématiques: besoin croissant de nouveaux langages de développement et de nouvelles technologies pour développer ces outils / confidentialité des informations personnelles / respect de la vie privée des utilisateurs.

Technologies: Wifi, Bluetooth, Bornes, Portables, Netbooks, PDAs, Tablet PCs, Smartphones, GPS, Domotique...

----- Joël de Rosnay: du Web 1.0 au Web 4.0 -----

WEB 4.0

Egalement appelé "Web Symbiotique", "Symbionet" ou "Cloud Computing", le Web 4.0 est la mise en commun des ressources et le partage des données entre tous les utilisateurs, individus comme entreprises/organismes privés ou publics. Des puces électroniques dans nos équipements (vêtements, voitures, assistants personnels...) communiqueront via satellite sur le "Cloud" avec afin de donner de l'information ou nous en apporter. On n'est plus SUR le Web mais DANS le Web.

Prenons quelques exemples. Dans le meilleur des cas nous pourrons afficher directement des informations issues du Net sur l'écran de notre téléphone en braquant son viseur sur un monument ou un restaurant. On appelle cela la "réalité augmentée". Plutôt sympa à priori. Ou encore être géolocalisés à tout moment si nous sommes perdus en haute montagne grâce à la puce qui communiquera avec l'organisme adéquat via le "Cloud" par satellite. Mais dans le pire des scénarios, des groupes commerciaux seront par exemple en mesure technique de cerner nos besoins à un instant T et pourquoi pas afficher des pubs ciblées spécialement pour nous directement sur notre téloche, sur l'écran publicitaire devant lequel on passe dans la rue, dans le métro, au restaurant.

Problématiques: respect de la vie privée des utilisateurs / piratage des données du "Cloud" / nécessité d'une prise de conscience globale de ces risques par tous les acteurs, ainsi que l'établissement de "règles du jeu" strictes

Technologies: Nanotechnologies, Puces, Satellites...

----- Joël de Rosnay: le Web 4.0 -----

WEB 5.0

Sur-couche technologique du Web 4.0, les nanopuces seront directement branchées sur nos organismes, sur nos neurones et pourront ainsi agir directement sur notre corps (INPUT) ou lui obéir (OUTPUT). La Science qui étudie cette interaction a un nom: la Cybernétique, ou la symbiose homme-machine. Pour simplifier: les machines "deviennent" humaines (Intelligence Artificielle) et les humains "deviennent" machines (Cyborgs), mais à la différence près avec les films de science-fiction connus que ces machines et humains seront constamment interconnectés, et donc leurs décisions et leurs actions  pourront être concertées et synchronisées. On en est bien loin, et c'est encore de la science-fiction mais la recherche dans ce domaine débute actuellement: une puce a déjà été greffée avec succès sur le système nerveux d'un rat, qui a alors pu être piloté par une télécommande. Je sais pas vous, mais moi ça me donne déjà quelques frissons dans le dos.

OUTPUT= l'information va de notre corps vers les machines. Exemples: par la pensée ou par des gestes, je pilote une machine (un ordinateur, un robot) à distance / je recherche de l'information sur le "Cloud" et elle vient s'afficher sur mon PDA / je conduis ma voiture en mode "mains libres" / je sauvegarde l'intégralité de mes souvenirs dans une base de données sur le "Cloud" pour qu'ils puissent un jour être visionnés par mes arrière-arrière-arrière petits enfants.

INPUT= l'information va des machines vers notre corps. Exemples: une Webcam reliée à une puce directement greffée sur le nerf optique d'une personne aveugle lui permet de voir / le livre que je souhaite lire arrive directement du "Cloud" dans ma pensée / mon balladeur mp3 envoie ma musique directement dans mon oreille interne, plus besoin de casque / je connecte mes cordes vocales sur un serveur-interprète pour pouvoir parler instantanément une autre langue.

Que se passerait-t-il si un jour cela existe et si un pirate informatique trouve le moyen de balancer des OUTPUTS et de les faire parvenir en INPUTS sur la puce d'une autre personne?.

Problématiques: émergence d'une "conscience collective"? / perte de notre humanité ?

Technologies: Nanotechnologies, Biotechnologies, Biotique, Robots, Droïdes, Cyborgs...

----- Joël de Rosnay: du Web 4.0 au Web 5.0 -----


Écrit par Le Tatou Terrien dans Cliquer | Lien | Commenter (0) | |

Les commentaires sont fermés.